Les différences SEO, SEA, SMO, SEM dans le référencement de son site internet

Mouse coach SEA SEO SEM SMO article couverture

Comprendre l’importance du référencement pour son site.

Internet est un moyen d’améliorer la visibilité d’une entreprise, mais pour cela, encore faut il apparaître dans les premiers résultats de moteur de recherche, pour que les internautes vous retrouvent. Le réel intérêt du référencement est donc d’être affiché en première page lorsque l’internaute tape une requête correspondant à son besoin.

 

En 2018, environ 80% des clics se faisaient sur les 5 premiers résultats du moteur de recherche, que ce soit pour un site média, un site e-commerce…, et qu’importe le support utilisé.

Mais le référencement, c’est quoi exactement ?

Le référencement sur internet, correspond à toutes les actions réalisées pour optimiser le positionnement d’un site dans les moteurs de recherche.

Pour exemple : les mots clés utilisés pour le référencement, sont les expressions tapées par les internautes dans la barre d’un moteur de recherche (tel que Google). Le but est de se mettre à la place de l’internaute qui souhaite répondre à un besoin correspondant à votre secteur.

Par exemple, si je suis une société basée à Paris qui propose des cours d’anglais, l’internaute va chercher des expressions clés, telles que : cours d’anglais, cours d’anglais Paris, apprendre l’anglais…

La page du moteur de recherche qui affiche les résultats obtenus lorsque l’on fait une recherche, s’appelle la SERP, (Search Engine Results Page) elle affiche alors deux types de résultats :

  • les annonces payantes ou sponsorisées, reconnaissable à leur logo vert (dans certains moteurs de recherche uniquement), appelées SEA
  • les résultats gratuits qui correspondent au classement que vous aurez sur la page des résultats grâce au contenu de votre site, à sa performance… appelés SEO

SEO SEA Google Mouse Coach Screen

 

1. SEA, le référencement payant

 

Le SEA, Search Engine Advertising en anglais, correspond au référencement dit payant sur internet, il désigne les actions publicitaires permettant d’obtenir une visibilité sur les moteurs de recherche, en échange d’une rémunération. Par exemple, l’achat de mots clés fonctionne sur un système d’enchère, généralement en CPC (coût par clic). Plus le montant de votre enchère est élevé, plus votre annonce a de probabilités d’apparaître sur la page de résultats lorsqu’un internaute tape le ou les mots-clés que vous ciblez.

SEA Mouse Coach Visuel Article

Il est intéressant d’utiliser le SEA, si votre budget vous le permet, au lancement de votre site, pour lui permettre d’être indexé plus rapidement. Mais attention, plus les mots clés souhaités sont concurrentiels, c’est-à-dire achetés par les concurrents, plus ils sont chers. On peut également utiliser le SEA en complément du SEO, pour des activités ponctuelles, une situation qui nécessite l’urgence ou encore, lorsque le secteur est très concurrentiel.

L’autre avantage du SEA est que, le retour sur investissement (ROI) se mesure rapidement et facilement, s’il est bien établi à la base. Vous ne pourrez pas mesurer vos retours de la même manière en fonction de votre type d’activité. En effet, le ROI d’une prise de rendez-vous sur internet est plus facilement mesurable que celui de la visite d’un site immobilier par exemple.

Il faut savoir que le ticket d’entrée pour faire du SEA coûte dans les 300€ environ, sans faire appel à une agence. En comparaison, sachez que le coûts des pubs Facebook est beaucoup moins élevé car il est autour de 10€/jour, toujours sans frais d’agence. Si vous souhaitez faire appel à un professionnel, vous devrez alors rajouter un budget supplémentaire à ces prix d’entrée. Pour Google Adwords, les frais sont de 500€. Pour Facebook, une agence vous demandera environ 250€ afin de gérer et mettre en place vos publicités.

Le Search Engine Advertising offre une garantie de résultats plus importante que pour le SEO : plus on paye, plus on est visible sur le mot clé de son choix.

Mais attention, comme toute solution, il possède des inconvénients. En effet, le trafic généré grâce au SEA disparaît dès lors que vous arrêtez le financement d’une campagne SEA. De plus, certains internautes, qui ont bien compris le système, ne vont pas sur les pubs sponsorisées.

C’est pour cela qu’il est préconisé d’utiliser le SEA en complément du SEO.

Néanmoins, c’est un très bon moyen, à court terme, pour booster la visibilité de son site internet. Il faut l’utiliser en complément du SEO :

  • lors du lancement d’un site, pour être plus vite indexé par les moteurs de recherche
  • lors d’une activité ponctuelle, afin que ce dernier soit efficace à l’instant T

 

2. Le SEO : Search Engine Optimization, comment ça marche ?

 

Le SEO correspond au référencement dit « naturel », c’est-à-dire gratuit. Il correspond à l’ensemble des actions gratuites que vous pourrez mettre en œuvre afin d’améliorer le positionnement d’un site internet dans un moteur de recherche.

Le référencement naturel prend du temps, il faut donc être patient et persévérant.

Pour se faire, il est préconisé de miser sur 3 axes :

L’étape sémantique :

Il s’agit ici de bien choisir ses mots clés en fonction des requêtes tapées par l’internaute, pour augmenter ses chances d’apparaître dans les meilleurs résultats.

Pour trouver les bons mots clés, demandez-vous quels sont les termes qui correspondent à votre domaine d’activité, et qui pourraient être tapés par un internaute pour sa recherche. Après avoir sélectionné vos mots clés, il faut les placer correctement. Pour cela, il est préconisé de scinder votre texte en plusieurs paragraphes, en y incorporant des titres (balise H1, H2,H3, etc..).

Vous pouvez utiliser des outils tels que le générateur de mots clés Google qui, par exemple, permettent de constater le nombre de recherches effectuées chaque mois sur les termes liés à votre site.

L’optimisation du contenu :

Il s’agit ici de créer un contenu de qualité et de mettre en avant l’aspect visuel de votre contenu. Plutôt qu’un gros pavé de texte, privilégiez les paragraphes, que vous scinderez grâce à des titres.

Pour analyser la pertinence de vos titres, posez-vous une question :

Est-ce qu’une simple lecture des titres de mon article permet à mon lecteur de comprendre le sujet ?

Le titre de l’article doit être lui aussi méticuleusement choisi, car sachez que dans 80% des cas, les lecteurs d’articles de blog s’arrêtent au titre.

Pour attirer de nouveaux lecteurs, ayez recours aux formats vidéo ou GIF, qui séduisent de plus en plus pour leur aspect ludique. Vous pouvez également utiliser l’infographie pour informer vos lecteurs d’une autre manière tout aussi visuelle.

Une autre façon d’optimiser son contenu consiste à bien renseigner la meta description de chacune des pages de votre site. Elle doit comprendre vos mots-clés et donner envie au lecteur de cliquer sur votre site.

Attention, le nombre de caractères est limité à 160 !

Pour exemple, prenons le site de la Clinique Turó Park Centre Dentaire et Médical. Ici, on voit que la meta description a été parfaitement bien remplie. Elle ne contient pas trop de caractères, elle fournit une description claire de ce qu’ils fournissent.

Exemple Meta description Mouse Coach SEA SEO SMO SEM

 

Le netlinking :

C’est une stratégie qui consiste à augmenter le nombre de liens pointant vers votre site internet, pour améliorer son positionnement sur les moteurs de recherche.

Cette technique permet d’accroître la popularité d’un site.

Pour mieux comprendre le fonctionnement, Google fait, en quelque sorte, confiance en ce que les autres pensent de vous. Aussi, au plus de nombreux sites pointent vers le vôtre, au plus Google vous estime pertinent.

Si, par exemple, Google détecte 1 000 liens vers un site concurrent, et 200 pour votre site, il estimera que le site concurrent est plus pertinent que le vôtre.

conseils-netlinking-nuls-guide

En mettant en place le SEO, vous économiserez des dépenses importantes en SEA. Ce procédé vous permettra de référencer votre site par vous-même, sans nécessairement être accompagné par un professionnel. Si vous êtes une TPE ou une PME, c’est LA solution d’excellence.

Vous souhaitez en apprendre plus sur le SEO ? Lisez notre autre article.

 

3. SMO, le référencement axé sur les réseaux sociaux

 

Le SMO pour Social Media Optimization, consiste à attirer des visiteurs sur les contenus de votre site web, grâce à la promotion de ceux-ci via les médias sociaux.

Le SMO repose sur trois actions :

  • La promotion de vos différents contenus sur les réseaux sociaux. Il peut s’agir d’articles, de news, de vidéos, de conseils, de photos… Soyez créatifs ! Tous ces posts permettront à l’utilisateur d’être redirigé vers votre site internet. Cette méthode vous permet de promouvoir votre site.
  • Insérer des modules de partage dans votre site web permettant aux internautes de directement partager votre contenu de site (article, image, page…) sur leurs propres réseaux sociaux. Renseignez-vous quant à ces modules. WordPress, par exemple, vous propose gratuitement cette extension. Ici, les internautes contribuent par eux même à promouvoir votre site
  • Promouvoir le contenu à travers les emails, les newsletter ou encore les chats

De nos jours, les réseaux sociaux sont considérés comme de véritables médias et sont également un point de rencontre privilégié et quasi essentiel avec vos clients, actuels ou en devenir. Cela afin de les informer, les attirer, les fidéliser…

Youtube est le deuxième moteur de recherche mondial en terme de volume ; Facebook, le réseau social le plus populaire, est devenu un outil indispensable sur le web, qui joue un rôle important dans le référencement naturel.

Le SMO vous permet d’obtenir une visibilité complémentaire sur le web, en plus des moteurs de recherche. Les médias sociaux sont un espace de dialogue direct avec les internautes ce qui permet d’améliorer l’e-réputation de votre site.

Si vous êtes une PME ou une TPE, cette solution est parfaite afin d’appuyer votre SEO.

Vous l’aurez compris, une bonne stratégie de référencement doit être également développée sur les médias sociaux tels que Facebook, LinkedIn ou encore Twitter, pour générer du trafic sur votre site web.

Pour en savoir davantage sur les réseaux sociaux à choisir pour booster votre visibilité, lisez notre article.

 

4. SEM : le regroupement du SEA, SEO et du SMO !

Le SEM correspond aux termes anglais « Search Engine Marketing », Il s’agit d’un terme qui englobe les champs du SEO, du SMO et du SEA.

Le SEM est en fait le terme qui qualifie l’ensemble des techniques marketing visant à améliorer la visibilité d’un site web.

SEM SEA SEO SMO Mouse Coach Article Webagency

⇒ SEO + SEA + SMO = SEM

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

shares