Les 6 étapes d’une stratégie webmarketing réussie

strategie webmarketing_mouse coach

Avant de se lancer dans le webmarketing, il est indispensable d’établir une stratégie efficace. Le webmarketing s’inspire du marketing traditionnel, tout en ayant ses propres techniques pour le web.

 

Organiser ses idées et respecter un ordre d’étapes permettra de mettre en œuvre un plan parfaitement adapté à son entreprise ou à sa marque.

1- Définir ses objectifs et sa cible

Cette première étape s’avère indispensable pour réussir son projet. Elle ne s’applique pas uniquement au web. Pour entreprendre des démarches marketing, il faut savoir en amont où on veut aller pour réussir.

Selon votre entreprise cela peut être :

  • augmenter ses ventes,
  • faire connaître sa marque,
  • fidéliser sa clientèle,
  • augmenter son trafic,
  • se donner une crédibilité à travers une présence sur Internet,
  • etc.

La stratégie ne sera pas la même selon le but à atteindre. Attention, vous devez avoir les pieds sur terre lors de cette étape. Il est essentiel de viser des objectifs réalistes, mesurables et atteignables.

Ensuite, vous devez les préciser. Par exemple, fidéliser sa clientèle peut passer par la création d’un blog et la publication d’articles hebdomadaires sur celui-ci. Pour une augmentation des ventes, on peut penser à un agencement différent de son site ou une nouvelle charte graphique.

 

Une fois que les objectifs sont bien définis, il faut passer à la cible. On ne s’y prend pas de la même façon pour toucher un public jeune, actif ou plus âgé. Les supports de communication comme la charte graphique seront différents.

Afin de définir au mieux sa cible, il existe une méthode qui consiste à créer un ou plusieurs “Bayer Persona”. Un Bayer Persona selon le site Définitions marketing est un profil d’acheteur cible à qui on attribue une identité imaginaire dans le cadre d’un projet de création ou de développement d’activité.

buyer persona_mouse coach

Pour chaque buyer persona on attribue en général :

– un prénom
– une tranche d’age
– un rôle ou une fonction
– des données de consommation média
– des centres d’intérêts ou sensibilités
– etc.

On utilise généralement différents buyers personas correspondant aux différents profils de clients anticipés. L’utilisation des buyers personas permet une adaptation de l’offre et des actions marketing.

 

Pour aller plus loin dans la mise en place de vos buyers personas, voici un guide complet de Danilo Duchesnes.

 

2- Faire un benchmark

Un benchmark consiste à étudier la concurrence et analyser la demande afin de mieux connaître leurs points forts et leur points faibles et ainsi pouvoir adapter son positionnement. Il s’avère très important de connaître les autres entreprises du même secteur pour comprendre quelle est la situation du marché et quelles sont les envies et attentes des clients afin d’y répondre au mieux.

Attention, tout doit être passé au crible : où sont présents les concurrents, à quelle fréquence publient-ils,  quels mots-clés utilisent-il, etc.

Afin d’approfondir votre benchmark concurrentiel en matière de SEO et ainsi identifier les mots-clés de vos concurrents, voici un article qui met en avant 6 outils pour trouver les mots-clés de sites concurrents.

 

 

3- Générer du trafic à travers un site actualisé et clair

Avant de se lancer dans la promotion de son site, il est indispensable de le rendre parfait. Si vous avez un site actualisé et clair pour les internautes, générer du trafic sera beaucoup plus facile. Alors que fidéliser des visiteurs s’il manque des ajustements sera au contraire difficile. Dans ce cas, il vaut mieux décaler la date de début de sa stratégie marketing.

Un site clair passe par une présentation réussie, avec des informations bien agencées.

Voici des conseils pour réussir la charte graphique de son site internet

Les trois règles importantes pour construire l’ergonomie de son site

  • Viser simple et intuitif, c’est-à-dire choisir un design sobre, ne pas mettre trop de couleurs différentes pour conserver un ensemble harmonieux, penser à une police bien lisible et à un menu de navigation clair.
  • Optimiser l’accessibilité sur les différents appareils. Pour fournir une expérience utilisateur optimale et fidéliser les internautes, il faut que votre site s’affiche correctement sur tous les appareils.
  • Respecter certains standards du web, tels que le logo en haut à gauche ou au centre de la page, un lien sur le logo qui renvoie à la page d’accueil. Ces détails instaurent un climat de confiance.

 

Bien construire sa page d’accueil

La home page s’avère très importante car c’est la première chose que verront vos lecteurs en arrivant sur votre site.

page accueil_site internet_mouse coach

Pour la construire, vous pouvez créer une maquette sur papier ou opter pour un logiciel spécialisé. La page d’accueil doit être le reflet de votre stratégie marketing. Elle doit dégager votre image de marque car c’est ce que retiendront les internautes en premier.

 

 

Ne pas négliger le choix des couleurs

Une étude montre que nous nous faisons une opinion sur un produit en moins de 90 secondes et que 90% de cette décision est basée sur les couleurs. Voilà pourquoi il est primordial que vous choisissiez bien vos couleurs.

Chaque couleur a une fonction différente :

  • Le rouge pour susciter l’excitation, pour accentuer ou attirer l’attention.
  • Le jaune pour transmettre une sensation de joie, transmettre une énergie positive.
  • L’orange pour attirer l’attention.
  • Le vert pour créer un effet relaxant et apaisant ou bien pour un nouveau départ
  • Le bleu pour transmettre un sentiment de fiabilité

 

Prendre le temps de sélectionner des images

Au-delà des couleurs, les images sont aussi importantes car elles reflètent l’univers de la marque ou de l’entreprise. Elles offrent aussi un côté humain au site, pour montrer que ce n’est pas juste un robot qui se cache derrière le texte.

Ainsi, il faut:

  • Choisir des images de qualité
  • Essayer au maximum d’utiliser vos propres images pour se démarquer des autres sites.
  • Avoir un ton en accord avec son public (jeune et moderne par exemple).

 

Au-delà de l’aspect esthétique, il faut également se pencher sur le positionnement, en vérifiant les aspects techniques du référencement.

Lire aussi l’article: Qu’est-ce que le référencement naturel ? 

 

Avoir un blog et l’actualiser régulièrement permet également d’animer son site et d’inciter les internautes à le consulter régulièrement.

 

4- S’appuyer sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont des supports importants à ne pas négliger. Largement utilisés aujourd’hui, ils représentent un excellent moyen de se faire connaître, peu importe son secteur d’activité. Grâce à eux, on peut développer le sentiment d’appartenir à une communauté.

strategie webmarketing_reseau sociaux_mouse coach

Facebook

Avantages

  • Le réseau social est propice au partage de contenus relatifs à l’univers de la marque (brand content) et ses produits.
  • Très grande communauté d’utilisateurs
  • Partage de différents médias : images, vidéos, texte.
  • Outils d’animation variés (ex : programmation des publications, création événements)
  • Outils publicitaires payants puissants
  • Très consulté sur mobile

 

Inconvénients

  • La portée organique des publications (audience atteinte gratuitement ou « reach ») est en baisse depuis plusieurs années. En moyenne, seulement 5% des abonnés d’une Page voient s’afficher une publication partagée sur leur flux d’actualités.
  • En perte de vitesse chez les plus jeunes

Instagram

Avantages

  • Il s’agit d’un réseau social plébiscité par les 18-35 ans, qui y accèdent depuis leur smartphone, et le nombre d’utilisateurs est en hausse constante
  • Les flux d’images du compte de l’entreprise peuvent être intégrés sur un site internet ou une page Facebook
  • Il est également possible d’agréger les images proposées par les utilisateurs du réseau social, en les invitant à les poster avec un hashtag défini
  • Les hashtags facilitent la recherche par mot-clés pour les utilisateurs
  • L’application met en valeur les contenus plébiscités

 

Inconvénients

  • Poster des images se fait obligatoirement depuis l’application mobile sauf à passer par des logiciels tel que (Hootsuite ou Buffer)
  • L’interaction avec les images est très limitée pour les utilisateurs hors mobile
  • Il faut s’assurer de sélectionner un contenu attractif en termes d’images
  • Le partage de liens (ex : site web) n’est pas actif lorsqu’on poste une image

 

Twitter

Avantages

  • Simple à utiliser, moyennant l’apprentissage de sa « grammaire » (RT, hashtag, etc.)
  • Communication instantanée et spontanée permettant de favoriser l’interaction avec ses abonnés.
  • Possibilité de repérer rapidement et répondre à des problématiques clients.
  • Permet de lancer en quelques minutes un sondage
  • Actualité souvent bien plus rapide que sur les autres réseaux

 

Inconvénients

  • Animation quotidienne imposée (deux à trois fois par jour) pour un bénéfice/impact significatif
  • Nécessite une veille constante ou très régulière
  • Plus grande représentativité des entreprises innovantes, du divertissement et du secteur high tech.

 

Linkedin

Avantages

  • Faire connaitre votre entreprise
  • Augmenter votre visibilité
  • Vous faire connaître ou reconnaître en tant qu’expert
  • Bénéficier d’un outil de veille complémentaire

 

Inconvénients

  • Très orienté B2B
  • Réseau très chronophage. Pour avoir un impact, il faut du temps comm les autres réseaux sociaux mais Linkedin demande de passer du temps aussi bien sur votre profil personnel, que sur votre page entreprise ou encore dans les groupes de discussions.

 


Vous pouvez aussi lire l’articles: Quels réseaux sociaux pour booster ma visibilité sur Internet ?


 

Il est important aussi d’établir un plan média sur environ deux mois, c’est-à-dire une série d’actions à effectuer, permettra d’alimenter des réseaux sociaux de façon optimale :

  • Les réseaux sociaux à utiliser
  • Le type de contenu
  • L’auteur du contenu
  • Fréquence de publication
  • Posts sponsorisés
  • Mise en place de jeux-concours

 

5- Ajouter d’autres supports de communication

Pour générer encore plus de trafic sur son site Internet, on ajoute d’autres supports de communication à sa stratégie webmarketing :

  • E-mailing
  • Publicité
  • Jeux-concours
  • Liens sponsorisés
  • Affiliation
  • Partenariats

Plus les supports sont diversifiés, plus la notoriété de l’entreprise et le nombre de visiteurs augmenteront. Attention à ne pas perdre de vue sa cible afin de choisir une communication adaptée, rien ne sert de multiplier les supports sans un but précis.

Afin d’être le plus efficace possible, il est fortement recommandé que l’ensemble des moyens de communication (blog, réseaux sociaux et les autres) fassent l’objet d’un rétroplanning. Ce dernier permet de s’organiser, de se tenir aux dates fixées et de ne pas commettre d’erreur.

 

6- Analyser les performances de sa stratégie

Une fois que la stratégie webmarketing a démarré, il s’avère important de vérifier si elle a porté ses fruits. Cette dernière étape n’est pas une option, il est préférable de se l’imposer. Un audit tous les ans analysera quels sont les points forts et faibles de votre stratégie. Il est normal de devoir parfois modifier certains éléments pour augmenter votre visibilité sur le web.

Pour se faire l’installation de Google Analytics sur votre site internet s’avère indispensable afin de suivre le trafic de votre site web.

Concernant les réseaux sociaux :

  • Facebook offre des statistiques au niveau de votre page très variées. D’autres outils comme Likealyser permet d’obtenir une analyse rapide et simple de votre page Facebook avec des recommandations. Vous verrez très rapidement les points à améliorer.

likealyser_statistiques Facebook_mouse coach

 

  • Instagram a intégré récemment quelques statistiques disponibles depuis votre mobile, mais cela reste très léger. L’outil gabstats vous permet de mesurer un peu plus les publications que vous avez faites sur votre compte.  Vous trouverez notamment un résumé de vos publications sur la période souhaitée avec vos 3 meilleurs publications mais aussi vos 3 plus mauvaises en terme de like et de commentaires.

 

  • Twitter possède son interface d’analyse qui est très complète.
  • Linkedin a aussi un onglet de statistique afin de mesurer les performances de sa page entreprise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.