Comme tous les ans, on se penche sur les tendances à suivre pour notre marketing digital afin d’adapter sa stratégie de communication.

Cette année, j’ai envie de vous parler de 7 grandes tendances.

J’ai choisi ces 7 tendances car pour moi, elles peuvent être mises en œuvre aussi bien quand on est une petite ou une grande entreprise et ce, que l’on ait des petits ou des gros moyens. En effet, chacune de ces 7 tendances peut être adaptée selon sa cible, son objectif et son budget.

 

Sommaire

  1. Le storytelling ou la narration
  2. La segmentation client
  3. Le référencement par les images et la vidéo
  4. Le référencement local
  5. Les extraits optimisés et recherches zéro clic
  6. Le marketing d’influence
  7. La recherche vocale

 

1. Le storytelling ou la narration

 

Cette technique, tendance depuis un petit moment, prend de plus en plus de poids dans notre façon d’écrire du contenu et donc de communiquer avec notre auditoire.

Le storytelling consiste à raconter des histoires pour communiquer un message.

Il s’agit d’utiliser des récits pour engager votre public ou pour expliquer les choses plus simplement. On peut le faire à travers du texte, des photos ou encore des vidéos.

Elles ont toujours été un moyen de communiquer. Avant que les gens n’apprennent à écrire, ils se racontaient des légendes… Les histoires sont beaucoup plus faciles à retenir que de simples faits.

Le storytelling dans le marketing aide vos clients à comprendre pourquoi ils devraient se soucier de quelque chose. A travers le storytelling vous humanisez votre discours. Les clients se sentent alors plus proches de vous ou de votre marque.

 

Story telling - tendances marketing 2021 - Mouse CoachL’utilisation du storytelling dans votre communication rendra vos contenus plus attrayants. Les histoires augmentent l’attention de votre public. Plus important encore, les gens s’en souviendront, et avec cela, ils se remémoreront le message de votre publication ou même de votre marque. Vous provoquerez une émotion et ainsi, vous pourrez séduire et vendre.

 

 

Les histoires peuvent aider à se démarquer sur votre marché en créant des contenus qui résonnent pour votre cible… et surtout, qui restent.

Pour rendre le storytelling plus vivant, je vous conseille de varier le narrateur et les personnes mises en avant. Par exemple, pensez à mettre en avant le fondateur, les employés, les clients…

L’entrepreneur américain Seth Godin, ancien responsable du marketing direct de Yahoo, conférencier à succès et spécialisé sur des problématiques marketing a dit « Le marketing ne consiste plus à fabriquer des choses, mais à raconter des histoires. »

 

Exemples :

Beaucoup de marque autour de vous utilisent cette technique telles que Apple, Coca-cola, Renault, la banque CIC…

Le dernier qui m’a marqué est la pub de Canal+ « Les codes » avec comme slogan « le plus simple pour partager ses codes, c’est d’en avoir ».

Je trouve que cette pub met en lumière un vrai frein et manque à gagner pour Canal+ lorsque plusieurs utilisateurs se connectent à un même compte. Par la dérision et l’humour la marque montre aussi les limites de cette pratique. Il transforme alors ce frein en levier. J’adore !

 

2. La segmentation client

 

La segmentation de la clientèle consiste à répartir les clients de son marché en catégories plus petites et mieux définies. Ainsi au lieu de cibler tout un marché souvent trop vaste, il sera plus judicieux de se spécialiser sur des sous-groupes de clients.

Les clients sont segmentés en groupes homogènes qui partagent des caractéristiques similaires telles que la démographie, les centres d’intérêts, les besoins, l’emplacement…

L’importance de la segmentation client est qu’elle permet de concentrer plus facilement les efforts et les ressources marketing pour atteindre efficacement son public cible. La segmentation vous permet d’apprendre à connaître vos clients et de déterminer la meilleure façon de répondre à leurs besoins avec votre produit ou service.

L’objectif est donc de mieux connaître ses clients et d’être en mesure de proposer les bonnes offres ou expériences au bon moment et à la bonne personne.

Cette segmentation est essentielle pour attirer de nouveaux clients et fidéliser ceux existants.

 

Segmentation client - Mouse Coach

 

Les critères de segmentation de base sont :

  • Segmentation démographique. Cette segmentation est la plus populaire et la plus couramment utilisée. Elle se réfère à des données statistiques d’un groupe de personnes, liées à l’âge, au sexe, au revenu, à l’éducation… En BtoB cela peut-être la taille de l’entreprise, la fonction dans l’entreprise…
  • Segmentation psychographique. Cette segmentation catégorise les clients en fonction de facteurs liés à leur personnalité et à leurs caractéristiques psychiques et intellectuelles. Exemples : Le style de vie, les loisirs…
  • Segmentation comportementale. Alors que les segmentations démographique et psychographique se concentrent sur l’identité du client, la segmentation comportementale se concentre sur la façon dont le client agit. Exemple : Les habitudes d’achat, l’interaction avec la marque…
  • Segmentation géographique. Elle catégorise les clients en fonction d’un lieu, comme par exemple, le lieu d’habitation ou encore le lieu de travail.

Au sein de chacun de ces types de segmentation, vous pouvez avoir plusieurs sous-catégories. Mais attention à ne pas trop en avoir !

 

Pour commencer à créer votre segmentation de clientèle voici les 2 étapes à suivre :

 

1) Analysez vos clients existants

Si vous avez des clients existants, démarrez votre processus de segmentation en effectuant une analyse d’audience. Une analyse d’audience vous permet de connaître vos clients et de commencer à identifier les tendances existant au sein de votre clientèle actuelle.

Vous pouvez faire ce travail en :

  • interrogeant vos clients, vos équipes (si vous en avez)
  • observant vos données internes, si vous avez un logiciel de vente
  • analysant le trafic sur votre site internet via Google Analytics par exemple

 

2) Créer des “Buyer Persona”, ou “clients idéaux”

Un Buyer Persona est une description semi-fictive de votre client idéal. Travailler sur ce client idéal va vous permettre de visualiser clairement la personne que votre entreprise tente d’attirer. Savoir avec qui vous souhaitez travailler vous permettra de trouver plus facilement les bonnes opportunités de segment de marché.

Si vous avez besoin d’aide pour créer votre Buyer persona, Mouse Coach peut vous aider à travers un guide complet + 1h de consulting pour avoir de l’aide et peaufiner votre travail avec un expert.

Une fois votre segmentation faite, il faudra bien sûr tester, analyser et ajuster.

 

 

3. Le référencement par les images et la vidéo

 

Le format image et vidéo a pris une ampleur importante ces dernières années. Comme le disait Confucius « Une image vaut mille mots ».

Referencement image - Mouse CoachLes algorithmes s’adaptent aux habitudes des internautes. Ces derniers réagissent beaucoup plus à une image ou une vidéo qu’à un simple texte. C’est pourquoi aujourd’hui, Google a tendance à mettre plus en avant un contenu qui aura des images ou une vidéo pour illustrer les propos.

En effet aujourd’hui, un site web a 53 fois plus de chances d’atteindre la première page de Google s’il inclut une vidéo. L’inclusion d’une vidéo sur votre page de destination peut augmenter votre taux de conversion jusqu’à 80%.

Pour se faire si vous nommez bien vos images et mettez des mots-clés dans la description de vos vidéos sur YouTube par exemple, celles-ci ressortiront plus et mieux dans les moteurs de recherche au niveau du filtre « image » ou « vidéo ».

 

En 2021, inclure des vidéos dans votre stratégie marketing présente d’autres avantages.

Il faut savoir que plus de 1,9 milliard de personnes utilisent YouTube. Cela représente environ un tiers du trafic sur Internet. Pour héberger vos vidéos, je vous conseille donc YouTube.

referencement naturel seo - images - tendances digitales - mouse coach

referencement naturel seo - videos - tendances digitales - mouse coach

Par ailleurs, les spécialistes du marketing qui utilisent la vidéo augmentent leurs revenus 49% plus rapidement que les utilisateurs non vidéo et 97% affirment que la vidéo a aidé les utilisateurs à mieux comprendre leurs produits et services.

Referencement video - Mouse Coach

51% des professionnels du marketing dans le monde considèrent la vidéo comme le type de contenu offrant le meilleur retour sur investissement. D’ailleurs, 72% des clients préfèrent en savoir plus sur un produit ou un service via la vidéo et 64% effectuent un achat après avoir regardé des vidéos sociales de marque.

Cette dernière génère alors 12 fois plus de partages que le texte et les images combinés.

La vidéo peut être aussi utilisée dans une newsletter, vous pouvez ainsi augmenter votre taux de clics de 300% !

Je pourrais continuer encore et encore sur les chiffres pour vous prouver l’importance de la vidéo, mais je ne veux pas vous faire fuir. Alors on passe à la 4e tendance à regarder de près en 2021.

 

Sources:

 

 

4. Le référencement local

 

Referencement local - Mouse CoachOn reste dans le référencement mais cette fois-ci, local.

Le référencement local est maintenant plus important que jamais : Google a déterminé que les gens désirent des résultats locaux, qui sont considérés comme plus pertinents pour eux.

En effet, 46% de toutes les recherches sur Google concernent une entreprise locale ou un service local.

Après avoir effectué une recherche sur internet sur un smartphone, et après avoir consulté les résultats de proximité, 76% des personnes finissent par visiter l’entreprise le jour même.

Le nombre de personnes qui achèteront localement après la recherche est de 78%. Cela comprend les achats en ligne et en magasin auprès d’entreprises locales.

Ces statistiques mettent bien en lumière l’importance d’une stratégie de référencement local pour toute entreprise.

Source : https://backlinko.com/seo-stats

 

Ce positionnement local se fait par plusieurs biais :

  • Via votre site internet en précisant dans vos mots-clés le lieu, en ajoutant une carte de localisation ou/et en mettant votre adresse en pied de page.
  • Via Google My Business. La création de la fiche Google My Business est gratuite. Il suffit d’avoir un compte Gmail. Cet outil est très complet et vous permet de renseigner l’adresse de votre commerce ou siège social, vos horaires d’ouverture, votre numéro de téléphone, mais aussi ajouter des photos de votre établissement. Vous pourrez également y ajouter vos services et vos produits. Cette fiche permet à vos clients de donner leur avis en vous notant avec des étoiles et des commentaires. Il vous faudra animer régulièrement cette fiche en ajoutant des informations, afin de montrer que vous êtes actif à Google. Si vous ne le faites pas, vous laisserez le champ libre à vos concurrents.
  • Via des annuaires locaux. Quelle que soit votre localisation et votre secteur d’activité, vous trouverez sûrement des annuaires ou des associations proposant à leurs adhérents d’être dans un annuaire de membres.

 

 

5. Les extraits optimisés et recherches zéro clic.

 

Là encore, c’est l’algorithme de Google qui entre en jeu. Ce dernier évolue constamment et vise à offrir aux utilisateurs les meilleures expériences numériques. L’objectif de Google est de toujours s’assurer que les internautes obtiennent les informations et l’expérience qu’ils souhaitent. Pour améliorer d’avantage les résultats de recherche et permettre aux utilisateurs de trouver rapidement l’information qu’ils recherchent, Google a introduit des recherches zéro clic.

Les recherches zéro clic font références aux résultats de recherche qui apparaissent en haut de la première page de résultats des moteurs de recherche.

 

Elles peuvent se présenter sous plusieurs formes :

  • Paragraphe : les résultats de la requête affichent une réponse dans une boîte avec ou sans images et ils sont le type le plus courant d’extraits en vedette.

Extrait optimise seo google - paragraphe - mouse coach

  • Liste : les résultats de la requête apparaissent lorsque Google fournit une réponse sous la forme d’une liste. Souvent après une question.

extrait optimise seo google - liste - mouse coach

  • Tableau : Dans ce cas, la réponse à la recherche est fournie dans un tableau. Par exemple quand on veut convertir des euros en dollars.

extrait optimise seo google - tableau - mouse coach

  • Vidéo : comme son nom l’indique, les extraits présentés apparaissent sous la forme d’une vidéo.

extrait optimise seo google - video - mouse coach

 

Comme ces positions zéro clic sont définies par Google, il n’y a donc pas d’outil « magique » pour y parvenir. Le seul moyen est de créer du contenu de qualité orienté utilisateur, c’est-à-dire faire des articles qui répondent à une question : « Comment créer un site internet ? »,  ou avec des listes et des chiffres :  « Les 7 tendances du marketing digital en 2021 » . Si vous appliquez le système de storytelling et que vous créez quelques vidéos, vous verrez que naturellement vous vous positionnez dans ces encarts. Certes c’est un travail qui demande du temps mais qui est payant sur le moyen et long terme. L’important est d’avoir une stratégie orientée « besoins clients ».

 

6. Le marketing d’influence

 

Le marketing d’influence est désormais une forme établie de marketing en ligne, notamment sur les réseaux sociaux. C’est un terme à la mode depuis un certain temps.

Le marketing d’influence s’appuie sur des individus qui ont un suivi social dédié et sont considérés comme des experts dans leur domaine. Le type de marketing fonctionne en raison de la grande confiance que les influenceurs sociaux ont établie avec leurs abonnés.

De nombreuses marques font appel à eux pour booster leurs ventes.

Néanmoins, si auparavant les gros influenceurs (nommés les mega ou macro-influenceurs) ayant un important nombre d’abonnés étaient beaucoup mis en avant avec des rémunérations énormes, aujourd’hui les marques se recentrent sur des influenceurs moins gros appelés micro ou nano-influenceurs. En effet les consommateurs étant fatigués de voir les gros influenceurs surexposés, ils sont devenus insensibles à leurs promotions.

Les consommateurs veulent plus d’authenticité. Les marques changent donc de stratégie et se tournent vers les nano-influenceurs et ne demandent pas automatiquement à ces derniers de faire de la promotion. Elles deviennent nombreuses à miser sur le ressenti naturel de ces petits influenceurs. Non rémunérés, ils ne recherchent pas automatiquement la notoriété mais seulement la diffusion de conseils honnêtes à leur petite communauté.

Cette nouvelle tendance permet ainsi de s’adapter à tous les budgets des entreprises et permet notamment aux petites et moyennes entreprises de se tourner vers une stratégie de marketing d’influence. Ce qui pouvait être plus compliqué, voire impossible avec les macro-influenceurs.

 

Voici les différents types d’influenceurs :

Classification influenceurs - Mouse Coach

 

 

7. La recherche vocale

 

Recherche vocale - Mouse Coach

Les recherches vocales commencent à remplacer les recherches traditionnelles basées sur du texte. Cela ne devrait pas surprendre. En effet, les recherches vocales sont plus rapides et plus faciles que de taper sur un clavier ou un écran de smartphone. Et si vous souhaitez préparer votre marketing de contenu pour de la recherche vocale, quelques statistiques vous aideront à démarrer.

Selon les données de Google, la recherche vocale représente 20% du marché de toutes les recherches Google dans l’application américaine. D’ici à 2022, plus de la moitié des foyers américains devraient posséder un appareil avec un haut-parleur intelligent.

Par ailleurs, 27% de la population mondiale entière effectue une recherche vocale sur les appareils mobiles.

Après avoir analysé 10 000 résultats de recherche Google Home, Brian Dean a constaté que 40,7% de toutes les réponses de la recherche vocale viennent d’un extrait de site.

Les résultats de la recherche vocale se chargent généralement en 4,6 secondes, ce qui est 52% plus rapide que le temps de chargement moyen d’une page.

Les recherches vocales mobiles sont 3 fois plus susceptibles de concerner quelque chose de local que les recherches textuelles, ce qui rejoint parfaitement notre tendance n°4 du référencement local.

Source : https://backlinko.com/seo-stats

 

Conclusion

Je pourrais encore lister d’autres tendances, et vous en trouverez sûrement d’autres si vous parcourez des articles similaires. Mais je souhaitais réellement me focaliser sur des tendances que vous pouvez implémenter sans avoir à dépenser un budget fou.

Pour certaines, il vous faudra passer un peu de temps à les mettre en place, comme le storytelling ou la vidéo. Mais le plus dur est de s’y mettre et de trouver le temps d’interroger ses clients pour ensuite trouver le fil conducteur et le ton de votre communication.

D’autres, tels que le zéro clic ou la recherche vocal, s’intégreront naturellement si vous restez focalisé sur les besoins utilisateurs.

Et peut-être que la segmentation de votre clientèle et le marketing d’influence viendront dans un second temps…